Atmos

Performance, 2018 - 2022

Captation, Le Vivarium, Rennes, 2021

L’activation repose sur des phénomènes physiques comme la gravité ou l’élasticité de certains matériaux. Associés aux éléments air et eau, ils confèrent au dispositif une certaine capacité à jouer seul, la question de l’autonomie des objets sonores est un élément central. J’utilise entre autres des ballons géants qui alimentent en air des morceaux d’accordéon afin de générer de longues nappes sonores, ou des réserves d’eau suspendues qui créent des gouttes-à-gouttes tombant sur divers objets et produisant ainsi des rythmes répétitifs. Cela me permet de créer une musique atmosphérique se développant sur des temporalités étirées.

Atmos est un projet à la lisière entre les domaines plastiques et musicaux. J’y crée un ensemble d’instruments de musique qui prennent la forme d’une installation performable. C’est un projet tentaculaire qui s’écrit dans le temps et comporte des allers-retours entre la fabrication d’instruments, leur jeu, leur exploration et leur transformation. Au gré de ces expérimentations de nouveaux instruments viendront complémenter cet ensemble.

Festival SETU, Passerelle, Brest, 2021, photo : Yves de Orestis

Le Vivarium, Rennes, 2021, photo : Thomas Portier

Le Vivarium, Rennes, 2021, photo : Thomas Portier

Festival SETU, Passerelle, Brest, 2021, photo : Yves de Orestis

Festival SETU, Passerelle, Brest, 2021, photo : Yves de Orestis

Festival SETU, Passerelle, Brest, 2021, photo : Yves de Orestis