Souffle-Matière

Vidéo, 2013

Prise directe avec la matière, rapport au souffle et au flux qu’il implique, rapport au corps et à l’épreuve.
Après avoir inséré environ trente kilogrammes de béton fraîchement préparé dans un ballon de baudruche, je gonfle. Je gonfle le ballon, en lutte face à l’épuisement, jusque saturation. Point de rupture, le ballon éclate, le corps se détend, le béton se répand.

Cette performance réalisée au cours de mon premier cycle aux beaux arts synthétise bon nombre des enjeux qui sont aujourd’hui au coeur de ma pratique.